Bienvenu en Ouzbékistan!
Au coeur de l’Asie Centrale, un carrefour des civilisations. Carrefour aussi des modes de vie entre les tribus nomades des steppes et quelques-unes des plus anciennes cités sédentaires du monde. Carrefour des religions, à la croisée des influences zoroastriennes, bouddhistes, chrétiennes et musulmanes. Carrefour culturel enfin, tout au long de la mythique Route de la Soie qui reliait la Chine à l’Occident. Les plus anciennes villes de l’Ouzbékistan sont Samarcande (2750 ans), Boukhara (2500 ans), Khiva (2500 ans), Tachkent (2200 ans), Chakhrisabz (2700 ans) et Marguilan (2000 ans). 

Savoir plus sur l’Ouzbékistan

 

 

Kamol Aliev - Marakanda Travel


Le Mot de Kamol Aliev, Directeur,
Guide francophone


Bienvenue sur le  Site Web Marakanda Travel !

J’ai le plaisir de vous présenter le Site Web de notre agence.

Notre mission est de prendre le temps de vous écouter pour ensuite inventer et bâtir le voyage dont vous rêvez, qui sera en harmonie avec votre personnalité, vos désirs, l'émotion du moment, votre expérience du voyage en général et votre budget.

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous renseigner et vous aider à mieux préparer vos voyages.

Un accueil et une assistance personnalisée à destination!

Khuch kelibsiz!
Bienvenu en Ouzbékistan!

 


 

 


Uzbekistan Touristic Brand

 


 

Certificate


License

Marakanda Travel   /   Villes - Excursions  /   Vallée de Fergana

Vallée de Fergana

Fergana, Ouzbekistan

Comme l’Ouzbékistan est le Coeur de l’Asie centrale, la vallée de Ferghana est aussi à son tour le cœur de l’Ouzbékistan. La Vallée de la Ferghana est la région la plus peuplée de l'Ouzbékistan avec presque un tiers de la population.

Ferghana ou Fergana (Farg‘ona en ouzbek). Ce nom est aussi lié à :
•    une vallée fertile, la vallée de la Ferghana, située à l'est de l'Ouzbékistan;
•    une province actuelle (viloyat) ouzbek, le Farg‘ona Viloyati, dont Ferghana est la capitale;
•    une province historique, qui englobait aussi les viloyats (régions) d'Andijan, de Fergana et de Namangan.

La vallée de Fergana, baignée de jardins florissants, est un « berceau de la civilisation », un « jardin d’Eden » comme on l’appelle aujourd’hui. Elle a la forme d’un grand bol, entourée de trois côtés par les montagnes : le Tian - Chan au nord et l’Alaï au sud-est. La vallée de Fergana a toujours joué un rôle culturel considérable en Asie Centrale. Les vestiges de sites antiques et les monuments médiévaux rappellent que jadis la vallée était le berceau de différentes civilisations. Au début du Ier millénaire Davan est devenue une étape-clé sur la route de la soie. Jadis l'un des berceaux de la religion zoroastrienne, Ferghana a joué au Moyen Âge un rôle central dans l'histoire du puissant Empire moghol d'Asie du sud et de l'Inde dont le roi Bâbur fut le fondateur. Suite à l'expansion de l'empire russe au XIXe siècle, le Turkestan fut graduellement envahi par les Russes, entre 1855 et 1884. En 1873 ils ont pris le khanat de Kokand. La ville moderne de Ferghana fut fondée par les Russes en 1876 comme ville de garnison coloniale, banlieu de la ville de Marguelan (à nord-ouest de celle-ci). Au commencement, elle fut appelée Novy Marguelan, renommée en 1910 Skobelev, au mon du premier gouverneur militaire russe de la vallée de Ferghana. En 1924, après la reconquête de bolchéviks de la région en 1918-1920, le nom de la ville a été changé en Ferghana, du nom de la province dont elle fut jadis le centre. La ville de Khujand remonte a la conquete d’Alexandre le grand, qui fonda ici sa neuvieme Alexandrie, Alexandria Eskhate ( l’ultime) en 329 avant notre ere. Deux siecles plus tard, l’amabassadeur chinois Tchang –kien, pionnier de la Route de la Soie, atteignit la vallee apres avoir ete detunu dix jours durant par les pillards nomades qui hantaient la frontiere chinoise. Il celebra la civilisation raffinee du Davan Ferghana : Les habitants cultivent la terre, labourent les champs et y font pousser du riz et du ble. Ils font aussi du vin a partir du raisin. L a region compte de nombreux chevaux races, qui transpirent le sang, leurs ancestres sont censes descendre de chevaux celestes. La population vit dans des maisons de cites fortifies... elle se compte en centaines de milliers de personnes. Celles – ci se defendent a l’arc et au javelot, y compris a cheval. En vertu du proverbe « Ce n’est pas la terre, mais l’eau qui donne les fruits », le grand canal de Ferghana a ete creuse en 1939 sur une longueur de 270 km en quarante cinq jours par 180 000 volontaires. Celebre comme un grand exemple de khachar ouzbek(un effort collectif pour le bien de tous). La vallee, qui est la zone la plus peuplee d’Asie Centrale, constitue non seulement un barometre politique , mais aussi un reel indicateur economique dans la region. A la fin des annees 50 , le pouvoir sovietique a fait perser un passage plus court, mais eleve, entre Tachkent et Ferghana, a travers les montagnes. Recemment des tunnels ont ete perces, qui raccourcisssesent le tarjet.

25,000 km2 de la terre fertile sont disposés entre les monts Tian Shan au nord et les monts 'Alay 'au sud. La culture principale est celle du coton et chaque un hectare est labouré. La richesse de la vallée est historique, les traditions des maîtres tisserands, la production de céramiques, la sculpture sur bois, ainsi qu'une grande quantité d'autres arts anciens reflètent le mode de vie des habitants de la Ferghana. A seulement une demi-journée de Tachkent, le passage par cette vallée nous permet de découvrir une situation idyllique. Le temps de la récolte, le coton est de bonne qualité, les champs s'animent les cueilleuses. Elles sont habillées de robes traditionnelles bariolées qui brillent parmi les champs. Les sacs de coton sont suspendus à leur cou et fixés autour de la taille. C'est un spectacle rural des plus typique. Vous vous attendrez à ce que les femmes entonnent des chansons traditionnelles pour parfaire la situation. Essayez de cueillir du coton, les paysans sont des gens cordiaux et seront heureux de vous montrer comment faire, en riant et se moquant de vous. Attention ça pique! C'est un endroit pour les romantiques et ceux recherchant les paysages du passé.

Le col Kamtchik

MARGHILAN. Cette petite ville est le centre d’industrie de la production de soie de l’Ouzbékistan. Regarder l’art du filage et de l’enroulement, de la teinture et du tissage de la soie à la main est une expérience unique et fascinante. Plus de mille ans d’histoire de la production de la soie ont donné la naissance à un nouveau style, le vrai renom pour la ville, style ikat de Marghilan.

Autres sites à visiter: Mosquée Turon, Khonako mosquée, médersa Said Akhmad Khoja, musée de Youldoch Okhunboboev

Marghilan, l'atelier du tissage de la soie

KOKAND., à 100 km de la ville de Ferghana. La population est de 180 milles habitants. Il est la seconde ville de la région de Ferghana par sa taille et l’un des centres culturels et industriels. Les premiers témoignages écrits sur l’existence de la ville sont dans des manuscrites du 10ème siècle. Vers 1710, le cheibanide Chah Roh erigea le territoire de sa tribu ouzbeque des Ming en principaute independante dans l’ouest de Ferghana. Des 1850 des troupes de Kokand resistent aux Russes, mais la superirite militaire de leur ennemi fir basculer leur forteresses du nord l’une apres l’autre.
Le palais de Khoudayar Khan Entre 1863 et 1873 est bati le palais fotifie, une contruction appelle ourda.
La mosquee JUMA Construite par Omar Khan de 1809 a 1812, dans le style propre de Ferghana.
Medersa Narbouta Bey – un imposant seminaire fonde par le khan Narbouta en 1796 et aggrandi 1799.
Medersa Dastourkhantchi - - contruite en 1833,
Le cimitiere Royal – Dakhmai Jahon – Tombeau des Rois.

Kokand, le palais de Khudoyor Khan

ANDIJAN.
300 000 habitants et le gros producteur de coton .
Le marché d'Andijan vaut une visite. Les forgerons, les chaudronniers, les sculpteurs sur bois, les fabricants de balais et d'autres artisans passés maîtres dans le travail à la main vendent des produits, qui vous pensiez disparus depuis longtemps.
Le musee Babour – un jardin de roses qui abrite depuis 1990 un musee litterarire concacre a l’oevre en prose et en vers de Babour. situe a 7 km, fur cree en 1993 pour accuillir un peu de terre de la tombe de Babour.
La medersa et la mosquee Juma – le principal religieux de la ville construit a la fin du XIX e s.

RICHTON – remomme pour ses belles ceramiques bleus et vertes avec leur glacure unique itchkor. Centre de poterie de l'Ouzbékistan Richtan expose ses céramiques, très populaires dans le monde entier. Le peu de touristes qui visitent la ville sont indéniablement attirés par la céramique bleue claire de Richtan qui demeure une magnifique tradition nationale. Les artisans se transmettent les secrets de leur métier de génération en génération.

Rishtan, l'atelier ceramiste

FERGHANA – la troisieme ville de la vallee avec une population de 200 000 habitatnts. En contraste absolu avec la ville musulmabe ouzbeke de Marghilan par ses parcs, les fontaines, l’architecture russe et les zones industriels. Fierement surnommee » ville la plus verte de L’Asie Centrale le verdoyant parc Al Ferghani, nomme a la memoire du celebre astronome du Ixes. 
Le Theatre regional, l’ancienne residence principal du general M Skobelev en 1877
Musee regional (ferme le mardi) 2. Abu al-Abbas al-FARGHANI :

Fergana, le parc Al Fergani

NAMANGAN – la troisieme ville d’Ouzbekistan.
Les rivières Koradaryo et Naryn s'unissent pour former le Syr-Daria à la limite méridionale de la ville. Namangan se trouve à 202 km (293 km par la route) à l'est de Tachkent, à 61 km (67 km par la route) à l'ouest d'Andijan et à 69 km (85 km par la route) au nord de Ferghana. Namangan est récemment devenue un centre pour l'exploration pétrolière et la production en Ouzbékistan et a une raffinerie de pétrole.
Parc central, l’ancien jardin du gouverneur en 1884, Musee d’Histoire naturelle, La medersa Molla Kirghise, mausolee Khojaamin Kabri, mosque Otavalikhontura, Musee Boborakhim Machrab – ne a Namangan en 1640, est devenu derviche a 16 ans, dans le parc, pres du lac plusieurs tchaikhanas evoquent les regions visites par Machrab

AKHSIKETH- Les ruines de l’ancienne citadelle sont visibles sur la rive droite du Syr darya.

POP – Musee archeologique conserve ternte sarcophages enveloppe dans un roseau, datant du Ier au VII s.

THOUST- La ville compte seulement 10% des Ouzbeks – parc Mavlon Lutfullo – savant du XVIe s, . Tchoust est repute pour ses couteaux et ses calots.

Les sites incontournables de la vallée de Fergana proposés par Marakanda Travel:
Kokand et le palais de Khudaïar Khan
Les petits villages d’artisans Chust, Rishtan, Bagdad
Marguilan, ville étape de la route de la soie : visite d’un atelier de soierie
Visite des villages très intéressants ou on remarque le pays avec les traditions agricoles riches avec de vastes jardins de fruits, de légumes et raisin et qui embellissent la route. La recolte du coton sera pour vous une bonne occasion de faire de nombreuses photos des gens travaillant aux champs.

Oltiarik, la recolte d'abricots

PRATIQUE / Vallée de Fergana

Fergana
A voir :La rue piétonne Moustakillik (Indépendance) conduit au parc Al Fergani
Théatre régional- ancinne résidence du général tsariste Skobilev
Musée régional
Nourriture : Restaurant Tantana qui n’est pas loin de l’hotel – bonne cuisine locale et russe
Dans les bazars – thé, chahcliks, pain, fruits
Aristocrat sur la rue Oybek
Restaurant Kuk Saroy – cuisine traditionelle et russe
Restaurant de l‘hotel Club 777
Restaurant Saran – spécialités coréennes et russes

Margilan
Une promenade dans le bazar très coloré et traditionnelle
Les fabriques de soie Yodgorlik – On peut suivre tout le processus de dévidage et de tissage
En plus on peut visiter l’atelier de soie de l’artisan Turgunboy Mirzaakhmedov

Richtan
Les ateliers de céramique
Les ateliers familiaux des Maitres Roustam Ousmanov et Alisher Nazirov vous accueilleront dans leurs maisons pour observer comment les blocs d’argile sont façonnés et décorés de motifs floraux complexes avant d’être vernis et cuits dans les fours.
Visite chez le potier Usto Saïd Akhmedov, qui aide les enfants de familles modestes à apprendre le français et le métier de potier. Visite de son atelier et rencontre avec un professeur de français et ses élèves.

Kokande
Ancienne capitale du khanat ( la principauté) de Kokande, centre commercial et religieux
A voir: Le palais de Khoudayar Khan, la mosquée Juma, les médersas de Narbouta Bey et de Dastourkhontchi, le cimitière royal - Dakhmai Jakhon
Nourriture: Les thaikhanas célèbres- salons de thé ( tchaikhana Guldasta pour y savourer du thé et des kébabs ou Markhabo pour y gouter à la bière pression et au plov),
Yangui Bozor, nouveau bazar où on mange très bien
Cafés Niloufar ou Dilchod, restaurant Akmalbek

De la vallée de Fergana à Tachkent
La plupart des véhicules entrent par la route sud, qui passe un col dans les montagnes. Cette nouvelle route redescend la province de Namangan, on traverse un tunnel d’un kilomètre de longueur. On grimpe au dessus d’un superbe lac et on observe les sommets enneigés du Tchatkal, ensuite on traverse les cités d’Angren et d’Almalik avant d’arriver à Tachkent