Fotographie

Vous pouvez trouver des films couleurs d’importation dans certains hotels et dans les grands magasins, mais il est préférable d’emmener assez de pellicules et de piles. Si le développement ne peut atendre votre retour, il existe à Tachkent des magasins Konica et Kodak qui peuvent s’en charger. La politesse invite à demander aux gens la permission de les photographier. Respectez les coutumes: les personnes agées, particulièrement les femmes, peuvent ne pas apprécier d’etre placées devant l’objectif! Ne photographiez pas l’intérieur des mosqués sans en demander l’autorisation, et surtout jamais à l’heure de prière. Sur de nombreux sites architecturaux et musées, les visiteurs doivent payer le droit d’utiliser un appareil photo ou une caméra. Photographier les postes-frontière, les installations militaries, les aéroports, les ponts et le mètro equivaut à chercher des ennuis. Les Ouzbeks sont souvent friands de photos et apprécient de poser. Mais il est déconseillé de photographier des gens sans avoir demandé leur accord préalable.