Bienvenu en Ouzbékistan!
Au coeur de l’Asie Centrale, un carrefour des civilisations. Carrefour aussi des modes de vie entre les tribus nomades des steppes et quelques-unes des plus anciennes cités sédentaires du monde. Carrefour des religions, à la croisée des influences zoroastriennes, bouddhistes, chrétiennes et musulmanes. Carrefour culturel enfin, tout au long de la mythique Route de la Soie qui reliait la Chine à l’Occident. Les plus anciennes villes de l’Ouzbékistan sont Samarcande (2750 ans), Boukhara (2500 ans), Khiva (2500 ans), Tachkent (2200 ans), Chakhrisabz (2700 ans) et Marguilan (2000 ans). 

Savoir plus sur l’Ouzbékistan

 

 

Kamol Aliev - Marakanda Travel


Le Mot de Kamol Aliev, Directeur,
Guide francophone


Bienvenue sur le  Site Web Marakanda Travel !

J’ai le plaisir de vous présenter le Site Web de notre agence.

Notre mission est de prendre le temps de vous écouter pour ensuite inventer et bâtir le voyage dont vous rêvez, qui sera en harmonie avec votre personnalité, vos désirs, l'émotion du moment, votre expérience du voyage en général et votre budget.

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous renseigner et vous aider à mieux préparer vos voyages.

Un accueil et une assistance personnalisée à destination!

Khuch kelibsiz!
Bienvenu en Ouzbékistan!

 


 

 


Uzbekistan Touristic Brand

 


 

Certificate

 

License

 


 

License

Marakanda Travel   /   Ouzbékistan  /   D`informations pour les touristes  /   Fotographie

Fotographie

Vous pouvez trouver des films couleurs d’importation dans certains hotels et dans les grands magasins, mais il est préférable d’emmener assez de pellicules et de piles. Si le développement ne peut atendre votre retour, il existe à Tachkent des magasins Konica et Kodak qui peuvent s’en charger. La politesse invite à demander aux gens la permission de les photographier. Respectez les coutumes: les personnes agées, particulièrement les femmes, peuvent ne pas apprécier d’etre placées devant l’objectif! Ne photographiez pas l’intérieur des mosqués sans en demander l’autorisation, et surtout jamais à l’heure de prière. Sur de nombreux sites architecturaux et musées, les visiteurs doivent payer le droit d’utiliser un appareil photo ou une caméra. Photographier les postes-frontière, les installations militaries, les aéroports, les ponts et le mètro equivaut à chercher des ennuis. Les Ouzbeks sont souvent friands de photos et apprécient de poser. Mais il est déconseillé de photographier des gens sans avoir demandé leur accord préalable.