Cinéma ouzbek

Cinéma ouzbek

L'histoire du cinéma ouzbek peut être divisée en deux périodes : le cinéma de l'Ouzbékistan soviétique (1924-1991) et le cinéma de l'Ouzbékistan indépendant (depuis 1991).

La production cinématographique ouzbèke de la période soviétique peut être distinguée de la production soviétique russe par la langue des films concernés (tournés majoritairement en ouzbek), par la thématique nationale et par l'origine ethnique ouzbèke de la majorité des réalisateurs et acteurs.

 



Réalisateurs ouzbeks

  • Khamil Yarmatov
  • Nabi Ganiev
  • Choukhrat Abbasov
  • Melis Abzalov
  • Latif Faïziev
  • Youldach Azamov
  • Zoulfikon Mousakov
  • Ali Khamraev
  • Edouard Khatchatourov
  • Elior Ichmoukhamedov
  • Yousoup Razykov 


Acteurs ouzbeks

  • Olim Khujaev
  • Choukour Burkhanov
  • Razzok Khamraev
  • Maryam Yakoubova
  • Rakhim Pirmoukhamedov
  • Lutfi Sarimsokova
  • Sokhib Khujaev
  • Gani Azamov
  • Oulmas Alikhodjaev
  • Rustam Sagdullaev
  • Yodgor Sadiev
  • Saida Rametova


Films ouzbeks

Films de l'ère soviétique

  • Alisher Navoï (1947), Avicenna (1957) de Kamil Yarmatov
  • The Formula of Rainbow (Formula radugi, 1966) de Georgi Yungvald-Khilkevich
  • Ikki qalb navosi (1968), de Kamil Yarmatov
  • The Lovers (Vlyublyonnyye, 1969) de Elyer Ishmukhamedov
  • Sedmaya pulya (1972) de Ali Khamrayev
  • Triptikh (1978) de Ali Khamrayev
  • Youth of a Genius (Yunost geniya, 1982) de Elyer Ishmukhamedov
  • The Wife from Vuadilya (Nevesta iz Vuadilya, 1984) de Ali Khamrayev


Films post-soviétiques

  • Tamerlano the Great (1991) de Ali Khamrayev
  • Women Kingdom (Zjenskoe tsarsvo, 2000) de Yusup Razykov
  • Orator (Voiz, 2000) de Yusup Razykov
  • La Danse des hommes (Dilhiroj, 2002) de Yusup Razykov
  • Erkak (2005) de Yusup Razykov